Allant du domaine de la Briantais à la pointe de la Varde, en passant par les principaux parcs urbains (parc des Corbières, hippodrome, parc des Chênes), la trame verte de la ville sera renforcée par la mise en réseau de ces éléments de biodiversité.

Les quartiers pourront être reliés par ces corridors naturels, valorisant la nature ordinaire, supports des circulations douces et d’équipements publics.

En complément, une coulée verte traversera la ville d’est en ouest entre la campagne et la mer, permettant de renouer avec le tracé du Routhouan en souterrain. Cette coulée verte passera par la Montagne Saint Joseph, l’hippodrome, le parc des sports de Marville, pour aboutir aux bassins du port.

trame verte

Partager cette page sur :