Préserver ces zones ou les compenser à proximité : tel est l’enjeu du projet d’aménagement voulu par la ville, et la condition de sa réussite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi, la trame verte et paysagère sera fortement marquée sur le secteur du Davier, et le long de la voie principale de desserte. Deux mares seront créées et des plantations spécifiques réalisées pour la faune, pour assurer la continuité écologique. Une attention particulière sera apportée au traitement de la lisière avec l’espace rural.
Le long de cette lisière, une voie verte largement plantée permettra une transition douce, cohérente, entre le bâti existant et la campagne agricole.

Partager cette page sur :