L’espace aqualudique du territoire

AquaMalo sera polyvalent, modulable, esthétique…Parfaitement intégré dans son environnement naturel, il proposera 5 pôles d’activités, couverts et extérieurs, organisés pour que tous les publics puissent profiter pleinement de l’équipement. 6 bassins, 13 prestations de bien-être et 2 zones de glisse permettront d’accueillir jusqu’à 2 000 baigneurs en même temps : les sportifs, les scolaires, les amateurs de détente, les familles avec un bassin ludique, une lagune de jeux et un toboggan animé. Saunas, hammams, jacuzzis, bassin nordique, plate-forme de glisse, parc aquatique, 2 solarium et espace snack food-truck complèteront l’offre. AquaMalo ouvrira 7 jours sur 7 durant toute l’année.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un parti pris architectural

L’architecture affiche des lignes courbes et fluides, des jeux de transparence au niveau des façades, une toiture à la forme ondulante. Pour Jacques Rougerie, son architecte, AquaMalo est « un signal fort en entrée de Saint-Malo, aérien et fluide, intégré dans le temps et l’espace, qui laisse apparaître, tel un œil ouvert, le développement aquatique intérieur d’où l’eau des bassins jaillit comme sources de vie et de bien être. « 

 

Un équipement économe et exemplaire

Le cabinet Rougerie a également été retenu pour la qualité de l’organisation fonctionnelle et des solutions techniques, énergétiques, environnementales du bâtiment et des équipements qu’il propose, pour l’économie globale du projet et le respect des délais de réalisation.

AquaMalo sera en partie chauffé par une chaudière au combustible issu de la filière bois locale. Les eaux de pluie vont être recueillies pour arroser les plantations extérieures. Une ultrafiltration permettra de récupérer une partie de l’eau des lavages de filtres pour le lavage suivant.

Informations et chiffres clés :

Superficie du bâtiment : 10 620 m2
2000 m2 de plans d’eau
370 000 visiteurs attendus par an
Début des travaux juin 2018
Ouverture en décembre 2019

Biographie Jacques Rougerie, l’architecte visionnaire

Le vaisseau d’observation des fonds marins Seaorbiter, le Musée d’Archéologie sous-marin d’Alexandrie, le centre national de la mer Nausicaa ou Océanopolis… Ces projets et créations remarquables sont nés dans l’esprit visionnaire et poétique de Jacques Rougerie, l’architecte océanographe de renom à qui l’agglomération de Saint-Malo a décidé de confier la construction d’Aquamalo, dans la zone Atalante.
Entré à l’École nationale des Beaux-Arts en 1964, Jacques Rougerie entreprend un cycle d’études à l’Institut Océanographique de Paris en 1970, tout en intégrant l’Université d’Urbanisme de Vincennes ainsi que le Conservatoire national des Arts et Métiers sous la directions de Jean Prouvé. Architecte DPLG en 1972, il crée le Centre d’architecture de la mer et de l’espace en 1974 avant de fonder l’agence Jacques Rougerie Architectes associés. En 2008, il est élu à l’Académie des Beaux-Art – Institut de France.
L’agence a à son actif plusieurs centres aquatiques remarquables, dont celui d’Alfortville, de Saint-Omer ou de Soisy-sous-Montmorency (1er prix de construction durable). Le projet Terre d’eaux à Sevran ou la piscine olympique de Valenciennes font partie de ses futures réalisations.

Partager cette page sur :