Culture,  Vie locale

Publié le mercredi 4 juillet 2018

La cloche Jacques Cartier est exposée dans la cathédrale.

La cathédrale Saint-Vincent dispose au niveau du bas de sa flèche d’un beffroi et d’un ensemble campanaire de 4 cloches, dénommées Malo, et Jacques Cartier sur la voie centrale, Noguette et Jean de Chatillon sur les voies latérales. Elles représentent au total une masse de 8,5 tonnes.

Après les destructions de la seconde guerre mondiale, ces cloches, épargnées par les bombardements, sont installées dans un nouveau beffroi et munies de jougs métalliques cintrés, destinés à atténuer les poussées sur l’édifice. Malheureusement, cette installation use prématurément les cloches. Malo est ainsi refondue à deux reprises en 1980 et 1994, mais est fausse depuis lors. Noguette est quant à elle remplacée en 1989 et Jacques Cartier mise hors service depuis la rupture d’une partie de ses anses en 2015.

Il convient donc aujourd’hui de refondre trois cloches autour de Noguette, qui pourra seule être conservée, afin de retrouver un ensemble campanaire d’une qualité digne de l’édifice qui l’abritera. Une cinquième cloche pourrait être créée afin de rendre le plenum de la sonnerie plus allègre et accroître les possibilités de combinaisons musicales. La mise en lancé franc de l’ensemble achèvera de redonner tout son éclat à la sonnerie de notre Cathédrale à laquelle l’histoire des malouins est si intimement liée.

Pour aider au renouveau des cloches de la cathédrale Saint-Vincent vous pouvez faire un don :

https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/cloches-de-la-cathedrale-de-saint-malo

Partager cette page sur :